Les consommateurs et la location, une histoire d’amour qui ne fait que commencer

Amélie Combe
Les consommateurs et la location, une histoire d’amour qui ne fait que commencer

Ne trouvant plus dans l’achat qu’un bonheur éphémère, le consommateur semble aujourd’hui se tourner vers une relation long terme. Il voit en la location une réduction des contraintes et des coûts, et apprécie sa vision durable - après tout, la location est une actrice de l’économie circulaire ! Cette nouvelle relation, saine et pérenne, oriente l’économie vers le tout-loué, où chaque objet serait disponible à la location, y compris tous les biens de consommation courante imaginables. Les nouvelles générations le demande, et sont en passe de l’obtenir.

Les comportements des jeunes consommateurs disruptent les marchés

Des engagements de plus en plus forts et un attrait global pour de nouveaux modes de vie

Ce sondage d'Accenture révélait que 72 % des consommateurs achètent plus de produits respectueux de l'environnement qu'il y a cinq ans, et que 81 % d’entre eux prévoient de continuer à se soucier davantage de l'environnement dans leurs décisions d'achat. Les Français ne dérogent pas à ce mouvement: « 61 % des Français pensent que la situation actuelle est très préoccupante et appelle un changement radical dans l’organisation de l’économie et de la société, revenant à produire et à consommer moins mais mieux ».

L’ultra mobilité domine aujourd’hui les tendances de modes de vie. L’objectif est clair : pouvoir subvenir à ses besoins en s’affranchissant des contraintes de l’achat, comme une dépense élevé, un stock et un entretien des équipements, ou encore une revente en fin d’utilisation. La perception psychologique de la possession a également évolué. Les nouvelles générations, les Millennials et les Gen Z, ne considèrent plus les biens matériels comme unique indicateur de réussite, du moins pas si leur acquisition nécessite de sacrifier l'environnement ou de créer des inégalités.

Plus d’infos au niveau macro sur l’évolution de la location dans notre article dédié.

 

Les Millenials en première ligne, fervents défenseurs de la location

Les recherches de l’agence Lab42 révèlent que la location d'objets est une tendance portée par les jeunes, mais qui ne leur est pas exclusive : 64 % des loueurs d’objets sont âgés de 18 à 38 ans et 36 % d’entre eux ont plus de 40 ans. Par rapport aux non-locataires, ils sont plus susceptibles d'être célibataires, d'avoir un emploi, d'avoir des revenus plus élevés et de résider dans des régions métropolitaines.

On affirme depuis longtemps que cette génération a la capacité de perturber et de transformer des industries entières. Les réseaux sociaux ne sont qu’un exemple de l’impact qu’elle a eu sur la façon dont les consommateurs consomment et les vendeurs vendent. Plus récemment, cette influence a été observée dans le secteur du retail, où leurs habitudes d’achats façonnent un nouvel avenir. Ils ont la facilité de l'achat instantané, de l’immédiateté et de la flexibilité, et souhaitent aujourd'hui plus loin avec la location.

Représentant aujourd’hui plus de 23% de la population mondiale, les Millenials sont devenus une cible évidente et vitale. S’ils veulent de la location, les entreprises devront leur en donner, et elles ont tout à gagner à le développer dès maintenant.

Les Français et la location

Les (bonnes) raisons de louer

Les raisons de se tourner vers la location ne manquent pas, et peuvent être écologiques, économiques ou pratiques. Elles sont renforcées par les contraintes de l’achat tel que l’acquisition définitive, le coût élevé, l’entretien et le stockage des produits... Selon un sondage Opinionway, voici les 5 raisons principales pour lesquelles les consommateurs louent des produits plutôt que de les acheter :

  • 36% : pour répondre à un besoin ponctuel
  • 17% : pour des raisons financières
  • 13% : parce qu’il n’est pas nécessaire de les posséder
  • 11% : pour ne pas avoir à gérer les panne set les réparations
  • 6% : pour des raisons écologiques

Les biens que les Français louent

D’après la même étude, réalisée auprès d’un échantillon deFrançais ayant déjà eu recours à la location longue durée, les types de biens et d’équipements que les consommateurs préfèrent louer sont orientés vers certains secteurs :

  • 69% : l’équipement de la maison
  • 46% : les vêtements
  • 26% : l’équipement de puériculture
  • 14% : la mobilité douce

De plus, ces industries ne fonctionnent pas de la même manière. La location longue durée s’adapte parfaitement à l’équipement de la maison, à la puériculture et à la mobilité douce pour lesquels les utilisateurs apprécient l’accès à des biens premium sans avoir à gérer un investissement trop important. C’est aussi pour eux l’occasion d’utiliser un bien sans avoir à se préoccuper de son entretien, d’éventuelles réparations et sa revente.Pour le vêtement en revanche, la location sera davantage tournée vers une durée d’utilisation réduite, pour un évènement ponctuel par exemple.

Les exigences incontournables liées à la location

Le e-commerce a beaucoup contribué à l’amélioration de l’expérience client. Les distributeurs doivent désormais capitaliser sur cette expertise pour proposer une offre de location qui réponde aux exigences des acheteurs. Ces derniers fixent dès à présent les standards attendus lors d’une prestation de location, et ils s’articulent en 4 grands axes :

  • Le choix : accès à un catalogue produits important et à plusieurs options de paiement et de livraison.
  • La qualité : pouvoir louer des accessoires complémentaires, bénéficier de services personnalisés et d’une expérience post-location soignée.
  • La flexibilité : tester un produit sans engagement, pouvoir mettre fin à la location à tout moment.
  • La fluidité : un parcours client intuitif, fluide et sans friction qui soit également omnicanal, optimisant l’expérience online et offline.

Cas pratiques d’une location bénéfique pour le consommateur

Rénovation à la maison

Dans le cadre de leurs travaux de rénovation, Sylvie et Marc souhaitent louer une bétonneuse pour 6 mois. Grâce à la location, ce jeune couple n’aura pas besoin s’encombrer de cet équipement après utilisation. Ils n’auront pas non plus à avancer le coût d’une bétonneuse, pouvant varier entre300 et 6000€ à l’achat, une somme importante à investir en une seule fois.

La vie étudiante

Clément entre en école d’ingénieur à Lyon pour 2 ans.Lorsqu’il s’installe dans son appartement d’étudiant, il fait le choix de louer son lit et son bureau. Le budget alloué à ses dépenses aurait été trop conséquent pour ses finances, la location lui permet de lisser le coût sur 24mois. À la fin de sa formation, Thibaut n’aura pas à se soucier de revendre ses meubles : le distributeur se charge de tout !

Le nouveau standard ?

Le consommateur semble aujourd’hui filer la parfaite histoire d’amour. Il a trouvé en la location une solution pratique, économique, durable et écologique, qui lui permet de vivre une vie agréable en diminuant fortement les contraintes qui pourraient y être associées. Il donne le ton à toutes les industries : l’avenir sera loué.

Chez Sline, nous croyons à l’amour, et nous pensons que l’avenir de la consommation est dans la location. Pour en savoir plus sur notre projet et sur les perspectives impressionnantes de ce marché, téléchargez gratuitement notre e-book :