Location : tous les secteurs s’y mettent ?

Édité par
Full name
November 15, 2022

La réponse est oui !

L’engouement des consommateurs pour l’économie d’usage pousse les marchands de divers secteurs à proposer la location des biens qu’ils vendent déjà.

Démocratisée par l’automobile dans les années 2000, ce nouveau mode de consommation gagne désormais des parts de marchés dans les secteurs des produits du quotidien. Ces derniers doivent structurer leur processus de distribution autour d’une offre efficace qui place le besoin réel du client au cœur de leur démarche.

Tour d’horizon de ces secteurs au sein desquels la location de biens et d’équipements devient une évidence pour de plus en plus d’acteurs.

Toujours à la pointe de la technologie : les smartphones et la high-tech

Depuis 2014, date à laquelle l’engouement pour les smartphones s’est propagé dans le monde, leur prix moyen a beaucoup augmenté pour atteindre 446€ en 2021. Les consommateurs ne peuvent s’en passer et sont à l’affût des derniers modèles lancés par leur marque préférée.

Pour continuer d’arborer le dernier téléphone à la pointe de la technologie sans avoir à dépenser des sommes astronomiques tous les deux ans, de nombreux acheteurs se tournent vers des modes de consommations alternatifs. Si les téléphones reconditionnés se sont beaucoup imposés dans le paysage, la location gagne elle aussi, des parts de marché.

D’une part, la pratique permet de lisser le coût élevé de l’achat sur plusieurs mensualités mais elle offre aussi l’opportunité de changer régulièrement de modèle de téléphone. Une aubaine pour les fans de technologie !

Comme une évidence : les outils de bricolage et équipement de jardinage

 

D’après l’ADEME, le temps moyen d’utilisation d’une perceuse sur toute sa durée de vie est de 10 minutes.

Les greniers et les garages des Français sont remplis de ce type d’objets, dont le coût à l’achat est élevé comparé à la durée d’utilisation. Qu’il s’agisse d’outils de bricolage comme les ponceuses par exemple ou de matériel de jardinage (taille-haie, tronçonneuse, etc.), la location apparaît comme une solution à la fois économique et pratique.

D’ailleurs, 48% des Français se disent intéressés par la location longue durée d’outils de bricolage et d’équipements de jardinage.

Fantaisie et pragmatisme : les vêtements de soirée

 

70 % des vêtements d’une garde-robe ne sont jamais portés, selon le média Novethic. Un chiffre d’autant plus surréaliste que l’impact de la fast fashion sur l’environnement est désormais bien connu.

 

À elle seule, l’industrie de la mode est responsable de l’émission de 1,2 milliards de tonnes de gaz à effets de serre chaque année, toujours selon l’ADEME. Sans inversion de la tendance, cela représenterait près d’un quart des émissions globales à horizon 2050 !

La location de vêtements ou la seconde main apparaissent comme des usages plus raisonnés, et particulièrement pour les occasions spéciales : anniversaire, mariage, spectacle… Le consommateur accède à davantage de références, tout en préservant son porte-monnaie et en limitant son impact sur la planète. 

D’ailleurs, la location de costume de soirée ou d’apparat n’est pas récente et l’industrie du cinéma y a déjà recours depuis des décennies.

Prêter, donner, revendre, louer ? Le matériel de puériculture

 

Les équipements pour les bébés et les nourrissons alimentent naturellement le marché de la seconde main. Poussette, lit, baignoire, siège auto, porte-bébé, chaise haute... Tous ces produits coûtent relativement cher à l'achat, servent peu sur la durée, et prennent de la place.  La location est donc apparue comme une alternative convaincante pour les jeunes parents et les distributeurs, qui ont fait évoluer leurs business models.  

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, ces équipements deviennent obsolètes ou doivent être remplacés par des produits plus adaptés. La location permet aux parents d’accorder le bien en fonction de l’âge (et donc de la taille), de leur progéniture. Au-delà de la praticité du modèle, c’est aussi un gain de place et d’argent considérable.  

La location révolutionne tout un secteur : la mobilité

S’il y a bien un secteur dans lequel la location est reine, c’est la mobilité. La LOA et la LLD arrivent en Europe au début des années 2000, en provenance des Etats-Unis, et séduisent rapidement les consommateurs.

Petit à petit les mensualités s’étoffent d’options et de services additionnels, comme l’entretien, la garantie ou l’assistance. Les consommateurs ont désormais accès à un niveau de prestation premium et les fabricants élargissent leurs offres de service. Une transition qui bénéficie à tous.

La location courte durée, s’est-elle aussi démocratisée. On peut louer une camionnette seulement quelques heures pour un déménagement, un cabriolet pour un weekend en amoureux ou encore une familiale pour se déplacer durant ces trois semaines de vacances. Le véhicule s’adapte à l’usage et nonplus l’inverse.

Quelques années plus tard, c’est au tour de la micromobilité de s'y mettre. Faisant de la flexibilité leur argument de vente principal, les acteurs de la filière se sont naturellement tournés vers la location comme mode de distribution. On le voit dans les villes, l’écosystème repose sur une offre locative à l’heure à la journée, ou sur une plus longue durée comme pour les Veligo à Paris.

Vous aussi, vous êtes convaincus que la location pourrait intéresser vos clients et vous apporter un nouveau relai de croissance ? Découvrez comment lancer simplement votre propre offre de location.

Le mot de la fin :

Petit à petit, de nombreux segments de marché se tournent vers la location sous l’impulsion de deux facteurs :

Le premier, c’est la prise en compte des attentes profondes des consommateurs par les commerçants pour augmenter leur qualité de service : plus de flexibilité, plus de choix, des financements moins lourds, des modèles de distribution plus agiles.

Le second, c’est l’apparition de solutions locatives clé-en-main pour les e-commerçants. Une solution comme Sline leur permet par exemple d’implémenter directement une offre de location complète sur leur site ou leurs points de vente. Elle centralise la gestion et agrège toutes les fonctionnalités nécessaires à son fonctionnement. L’apparition de ce type de solutions lève bon nombre de freins à l’entrée pour les distributeurs.

Articles similaires

Tendance

Location : tous les secteurs s’y mettent ?

La réponse est oui ! L’engouement des consommateurs pour l’économie d’usage pousse les marchands de divers secteurs à proposer la location ...
27/04/2022