L’open banking, un booster pour la location

Édité par
Full name
November 15, 2022

Selon le baromètre BPCEDigital & Payments, en 2021, le montant global des dépenses en e-commerce a augmenté de 20% par rapport à 2020. Chez les moins de 35 ans, c’est même un tiers de la consommation qui s’effectue en ligne ! Raison de plus pour s’intéresser aux nouveaux modes de paiement sur Internet, en particulier, l’open banking qui vient dépoussiérer le financement des biens de consommation.

 

L’open banking, une révolution technologique et bancaire

 

L’open banking, ou système bancaire ouvert, consiste à partager des données collectées par les institutions bancaires sur leurs clients avec d’autres sociétés, comme les start-ups issues de la FinTech. C’est aussi, depuis 2018, une obligation règlementaire avec l’entrée en vigueur de la seconde directive européenne sur les services de paiements DSP2 qui contraint les banques à permettre à leurs clients d’agréger leurs comptes sur une application tierce.

Cette mesure a pour double objectif de renforcer la sécurité des paiements en ligne et de favoriser les services financiers innovants en facilitant la concurrence entre les opérateurs et le développement de nouveaux produits bancaires.

L’open banking est devenu un sujet très médiatique, d’une part parce qu’il fait souffler un léger vent de révolution sur le secteur bancaire, mais aussi parce que sa dynamique a été accélérée par la technologie, notamment les API - Application Programming Interface - qui permettent à des tiers - Third Party Provider - d’accéder aux données des banques et d’initier des paiements de façon sécurisée.

 

Un atout de taille pour les commerçants…

 

Si l’open banking présente une avancée certaine pour les consommateurs, il possède aussi de nombreux avantages pour les commerçants. Grâce à ce système, ces derniers bénéficient de solutions de paiement plus rapides, intuitives et sécurisées qui se révèlent être de véritables leviers de la conversion des visiteurs en acheteurs. Le succès des solutions de paiement 100% digitales (Revolut, Lydia, Apple Pay, Google Pay) témoigne de l’engouement des utilisateurs pour ces nouveaux canaux.

Ensuite, l’open banking vient ouvrir un champ des possibles aux commerçants, qui pourront proposer à leurs clients des offres de financement plus variées et plus larges. Parmi elles, le Buy Now PayLater (BNPL) qui devrait représenter en Europe, d’ici à 2025, près de 330 milliards d’euros de ventes en lignes, soit 30% des dépenses totales en e-commerce. Ce modèle de financement 100% dématérialisé qui permet aux clients de régler leurs achats en plusieurs fois est utilisé par deux tiers des moins de 35 ans. Autant dire qu’il séduit les générations X et Y !  L’open banking facilite, également, le paiement par virement à travers des solutions de paiements intégrées plus fluides que le virement bancaire traditionnel.

Cerise sur le gâteau, il est totalement sécurisé pour le commerçant qui est payé instantanément, le risque d’impayé étant endossé par le fournisseur du service.  

Autre atout de l’open banking, il évite les fraudes et piratages en sécurisant la connexion entre les banques et les opérateurs. Il réduit également les défauts de paiements, grâce à un accès automatique et quasi-instantané aux credit scoring lors de la transaction, au travers des API.

À ces bénéfices s’ajoutent également une simplification de la gestion des flux de trésorerie automatisés, et la possibilité pour les entreprises d’obtenir un financement sous forme d’avance de trésorerie :le RBF ou Revenue Based-Financing. Un véritable coup de pouce quand il s’agit de constituer des stocks !

 

… et une valeur ajoutée incontestable pour ceux qui lancent une offre de location !

 

L’open banking est particulièrement adapté pour une offre de location. Les commerçants qui proposent ce mode de consommation alternatif ont pu le constater.

En redonnant aux consommateurs l’opportunité de mieux maîtriser leur budget et de financer un service de location de façon plus souple et rapide, les loueurs se positionnent comme des commerçants« innovants », au service des intérêts du consommateur. Le tout à travers des offres et des services à valeur ajoutée qui participent à la fidélisation du client.

L’open banking apporte des solutions de financement innovantes pour les commerçants et les e-commerçants. Il leur permet de créer un point d’entrée simple et sécurisé vers un modèle de consommation plébiscité par les clients : l’économie d’usage qui repose sur une logique de réduction de la production, du gaspillage et de consommation raisonnée.

 

 

Articles similaires

Tendances

L’open banking, un booster pour la location

L’open banking permet aux retailers de se lancer dans la location. Découvrez comment !
20.06.2022